Diperfect Pousse

Présentez-vous et décrivez briÚvement votre parcours

Je m’appelle Diarri Sow je suis guinĂ©enne et je suis la Directrice de Diariou & Djibril et fondatrice de Diperfect Pousse une entreprise de production d’ananas et de transformation de cĂ©rĂ©ale local. Je suis linguiste de formation, j’ai fini mes Ă©tudes en 2015 et je me suis directement lancĂ©e dans l’entreprenariat notamment la production d’ananas avant de m’élargir et faire de la transformation de cĂ©rĂ©ale local.

Parlez-nous de Diperfect

J’ai crĂ©Ă© Diariou & Djibril de maniĂšre formelle en 2018, mais j’ai commencĂ© Ă  entreprendre depuis l’annĂ©e 2016.  Nous produisons de l’ananas sur une superficie de 5 hectares et grĂące Ă  la levĂ©e de fond nous allons bientĂŽt atteindre les 10 hectares, et nous faisons de la transformation de cĂ©rĂ©ale Ă  base de maĂŻs et de mil. En guinĂ©e par exemple nous faisons la transformation de couscous de maĂŻs communĂ©ment appelĂ© « Lathiry », c’est un met qui est trĂšs apprĂ©ciĂ© pendant les cĂ©rĂ©monies entre amis ou en famille. Il y’a aussi le mil qui est trĂšs diĂ©tĂ©tique et que les GuinĂ©ens aiment consommĂ©s trĂšs rĂ©guliĂšrement.

Pourquoi vous ĂȘtes-vous lancer dans l’entreprenariat et quel a Ă©tĂ© votre budget de dĂ©part ?

Je dirais que j’ai toujours aimĂ© l’entreprenariat depuis mon enfance, car ma mĂšre Ă©tait une entrepreneuse, et depuis l’ñge de 12ans c’est moi qui gĂ©rais la comptabilitĂ©. Par rapport au budget j’ai dĂ©marrĂ© mon entreprise d’un demi-hectare d’ananas avec la somme de 500€ soit 5.000.000 de Franc GuinĂ©en grĂące Ă  la contribution des amis et de la Famille.

Parlez-nous de l’évolution de votre entreprise de 2018 Ă  aujourd’hui

 Nous sommes maintenant Ă  5 hectares et prochainement nous allons atteindre les 10 hectares. Pour la transformation de cĂ©rĂ©ale on a commencĂ© par 1Okilos de maĂŻs et aujourd’hui, on a fait un chiffre d’affaires de 50.000.000 de Franc GuinĂ©en. L’entreprise emploie 14 femmes de maniĂšre directe, et c’est constant depuis 2ans malgrĂ© la crise sanitaire, j’ai tenu Ă  les garder et travailler avec elles. Nous avons aussi 12 employĂ©s indirect tant dans l’unitĂ© de transformation que la production d’ananas. Notre capital de production d’ananas est ouvert et nous avons pu accueillir un partenaire, mais pour l’exportation d’ananas Ă  Dakar par exemple nous sommes toujours Ă  la recherche de partenaires qui seront nos points focaux au SĂ©nĂ©gal.

Quelles sont vos ambitions futures pour votre entreprise

Devenir la plus grande entreprise de production d’ananas et de transformation de cĂ©rĂ©ale local en GuinĂ©e et je mĂ©nagerai aucun effort pour booster cette entreprise encore plus haut.

Est-ce difficile d’entreprendre ?

L’entreprenariat rime avec les difficultĂ©s, les risques et les problĂšmes. Par rapport Ă  la production nous avons eu des problĂšmes pour acheter des terres parce que le droit des terres en GuinĂ©e reste encore trĂšs fermĂ© aux hommes mais nous arrivons Ă  palier Ă  ce dĂ©ficit la grĂące Ă  notre persĂ©vĂ©rance. Concernant la transformation de cĂ©rĂ©ale nous avons eu des problĂšmes d’emballages d’humiditĂ© adĂ©quat et d’ailleurs nous sommes Ă  Dakar en ce moment pour rencontrer des entreprises telles que « La VivriĂšre Â» et « Kumba Â», qui sont passĂ©s par lĂ  pour acquĂ©rir de l’expĂ©rience et amĂ©liorer nos produits et aussi exporter le cĂ©rĂ©ale GuinĂ©en au-delĂ  de nos frontiĂšres.

Quels conseils allez-vous donner à celles qui veulent se lancer dans l’entreprenariat

Je dis Ă  ces personnes la que si j’ai eu Ă  le faire c’est que tout le monde peut le faire. C’est ce que je dis partout, ce n’est pas sorcier il faut juste de la persĂ©vĂ©rance et beaucoup de travail. C’est vrai qu’au dĂ©but, rien ne va se passer comme prĂ©vu mais avec beaucoup de courage on peut rĂ©ussir. Il faut aussi ĂȘtre apte, avoir un objectif et une vision car sans cette derniĂšre on va marcher dans le noir et on risque de trĂ©bucher. Je fais partie de ceux qui notent leurs objectifs et qui le regarde chaque matin avant de sortir pour avancer et rĂ©ussir.

Vous pouvez visiter notre page Facebook Di Perfect Pousse ou nous contacter sur ce numéro :

(+224) 625-544-646

dalydiallo